Rawabet

30 / 5 / 2018


Le projet à débuté en: : 20180530
Le projet fini en: : 20180530

 

 

Description :

Le projet « RAWABET» est un projet pluri-territorial  qui vise à renforcer les capacités des  acteurs éducatifs et  des associations dans le champ de l’animation et de la vie associative dans les gouvernorats de Gafsa et de Mahdia .  Il vise également à développer les possibilités de qualification des personnes et la diversification de l’offre d’activités, dans le domaine de l’éducation non formelle.  Enfin ce projet cherche à développer la mobilisation civique et citoyenne des jeunes tunisien-nes français-es au sein du mouvement d’éducation nouvelle et populaire. Ce projet basé sur la formation a été pensé en complémentarité avec le projet de plaidoyer politique Anima Tunisie, pour renforcer les capacités des éducateurs éducatifs dans le champ de l’éducation non formelle. Il s’inscrit d’une manière plus globale  dans une volonté partagée avec nos partenaires tunisiens et français, de faire émerger un mouvement d’éducation nouvelle et populaire dans le bassin méditerranéen.

 

Objectif général :

Faire émerger, à travers la création d’un centre de ressources pédagogiques et de formation, un mouvement d’éducation nouvelle et populaire cordonné  et ramifié à Gafsa en lien avec d’autres régions de la Tunisie et plus largement dans le bassin méditerranéen.

 

Porteurs du projet :

  • CEMEA Pays de la Loire
  • Mashhed

 

Partenaires membres de Soyons Actifs/Actives :

  • Club Culturel Ali Balhouene

 

Autres partenaires :

  • Commissariat régionale de jeunesse et sport de Gafsa
  • Commissariat régional de jeunesse et sport de Mahdia
  • L’Institut de sport et de l’éducation physique de Gafsa

 

Territoire(s) concerné(s) :

  • Mahdia
  • Gafsa

 

Bénéficiaires :

  • 800 personnes (animateurs professionnels, volontaires, jeunes)

 

Type d’activités :

  • plaidoyer pour reconnaître l’éducation nouvelle et populaire en Tunisie
  • formation d’animateurs et d’animatrices à l’échelle des territoires
  • création d’un noyau de formateurs et de formatrices à l’éducation nouvelles dans les deux régions de Gafsa et Mahdia.
  • Partage de pratiques d’animation et de démarches de formation