Les jeunes qui agissent : des acteurs leviers de la citoyenneté et de la participation à la vie démocratique

Il s’agit d’un projet porté par l’association Amsed, en partenariat avec les associations mémoire de la Médina et Jeunesse et Développement.

Ce projet qui se déroule à Remada, Kairouan et Strasbourg, vise à soutenir les capacités des jeunes défavorisés, français et tunisiens, dans leurs dialogues avec les autorités locales. Ce projet souhaite contribuer à poser les bases d’une démocratie participative dans ces territoires.

 

Pour cela, un premier forum euro-magrébin s’est déroulé en octobre 2016 à kairouan. Réunissant des jeunes d’Oran, de Fès, de Strasbourg et de la Tunisie (Kairouan,Mannouba,Tunis, Monastir), ce forum a notamment permis d’organiser plusieurs tables rondes et de découvrir  les bonnes pratiques d’échanges avec les autorités locales. Plusieurs besoins ont été identifiés en terme de renforcement et d’exercice de la démocratie participative, mais également plusieurs idées de projets (Portail open city à Kairouan/Portail open city à Remada/ Parlement régional des jeunes de Kairouan/forum itinérant).

Ensuite, ces porteurs des projets issus du Forum ont eu l’occasion  de participer à une visite d’étude à Strasbourg sur les mécanismes de participation démocratique des jeunes, ceci a donné l’occasion aux participants de découvrir les différents mécanismes et outils déployés dans la ville de Strasbourg pour favoriser l’expression citoyenne des publics vulnérables et notamment des jeunes des zones sensibles et des zones rurales afin de favoriser leur inclusion dans la prise de décision.

 

La troisième étape de ce projet s’est concrétisé par des agoras citoyennes à Kairouan et à Tataouine  en avril 2017. Ils ont permis un dialogue direct et constructif entre les jeunes acteurs de la société civile locale et les délégations spéciales. Des projets autour de la participation citoyenne et du contrôle démocratique seront mis en œuvre dans les prochains mois.