Lettre à la Coalition tunisienne pour l’égalité dans l’héritage.

 

Tunis, le 14 mars 2018

 

Lettre à la Coalition tunisienne pour l’égalité dans l’héritage :

 

Le PCPA Soyons Actifs/Actives qui œuvre depuis 2011, avec ses membres et ses partenaires, à la réduction des inégalités et contribue activement à l’instauration de l’égalité homme/femme, déclare son soutien à la « Coalition tunisienne pour l’égalité dans l’héritage » qui a appelé à la Marche pour l’égalité dans l’héritage du 10 mars 2018.

Le PCPA Soyons Actifs/Actives, à travers sa charte, son fonctionnement, ses principes et ses valeurs, a toujours reconnu et défendu la parité femme/homme et l’égalité entre les sexes comme constituant un enjeu sociétal majeur et un fondement nécessaire à l’instauration d’un État de Droit respectueux des principes de la Charte internationale des droits de l’Homme. Nous considérons par ailleurs que la lutte pour l’égalité dans l’héritage s’inscrit, légitimement au cœur des enjeux stratégiques du programme et fait écho à la Constitution tunisienne qui consacre l’égalité totale entre les hommes et les femmes, comme à la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes  (CEDEF/CEDAW) ratifiée par la Tunisie et à la Loi organique 58-2017 relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes, laquelle intègre la violence économique.

Le PCPA Soyons Actifs/Actives se félicite, ainsi que ses membres et d’une manière générale, toutes les organisations de la société civile, qui ont réussi, grâce à leur lutte et à leur militantisme, à abroger la circulaire 1973  relative à l’interdiction du mariage des Tunisiennes avec des non-musulmans.

Le PCPA Soyons Actifs/Actives réitère, de ce fait, son soutien et son adhésion aux objectifs et aux slogans de la Marche pour l’égalité dans l’héritage qui est l’un des mécanismes nécessaires, à la réduction des inégalités, objectif ultime du programme.

 

 

 

Le Programme Concerté Pluri-Acteurs

Soyons Actifs-Actives