Elèves et étudiants ambassadeurs de citoyenneté et de droits de l’Homme .

Depuis 2014, le Tunisian Forum For Youth Empowerment, en partenariat avec le programme Soyons Actifs/Actives, a travaillé sur la création et la mise en place des clubs de citoyenneté et de droits humains, dans les collèges, lycées et instituts universitaires, sur 3 phases. 

A travers une quatrième phase, et après la réussite des clubs, le TFYE a décidé de dupliquer cette initiative dans les écoles primaires et ce afin de créer des liens entre les différents niveaux éducatifs en Tunisie (primaire, enseignement de base, secondaire et universitaire).  Pour cette quatrième phase, 12 nouveaux clubs ont été créés dans des écoles primaires de Jendouba ainsi qu'un nouveau club universitaire dans l’Institut de Formation en Sciences de l’Education -  Jendouba. 

Ce projet vise à mobiliser les écoliers, les jeunes lycéens et étudiants et les accompagner en coordination avec le corps enseignant afin de devenir des vecteurs de changement dans la société à travers leur participation citoyenne basée sur l’approche des droits humains qui s'adresse à l’individu en dépit de sa nationalité, sa situation sociale, son origine et sa race. Cette thématique transcende les frontières nationales pour aborder l'émergence de nouvelles formes de citoyenneté basées sur d'autres repères identitaires tels que les citoyens du monde ce qui favorisent la culture de réciprocité et d’interculturalité. 

« Elèves et étudiants ambassadeur de citoyenneté et de droits de l’Homme » , via les clubs développe la participation des jeunes à la vie publique tout en renforçant les liens entre tous les acteurs qui interviennent dans chaque milieu éducatif. D’un autre côté, les enseignants sont sensibilisés à l’accompagnement et la diffusion des valeurs des droits humains via ces clubs. A ce propos Imed Zouaoui, actuel président de l’organisation TFYE nous a confié que : «  suite à l’intérêt croissant des enseignants pour ces clubs et la valeur ajoutée de leurs activités dans le milieu éducatif, le TFYE a dû doubler le nombre de clubs à Jendouba pour satisfaire la demande des enseignants ». 

Les Clubs de citoyenneté implémentés dans les établissements scolaires et universitaires, et ce depuis les 3 dernières phases ont permis de transférer  des connaissances sur la démocratie et diffuser des valeurs et des principes des droits humains et de la citoyenneté chez les jeunes élèves/étudiants par le biais d’une pédagogie participative orientée vers des projets de citoyenneté et la création d’une dynamique inter-régionale (Manouba, Jendouba et Zaghouan) interdisciplinaire en assurant une bonne coordination entre les différents clubs à travers la mise à disposition du potentiel de spécialités académiques de chaque club au profit des autres clubs (Le numérique, l’artistique, le journalisme et l’animation culturelle…).  Travailler avec 12 écoles primaires de Jendouba permettra aux élèves de cette région défavorisée d’avoir un meilleur accès à une éducation inclusive de qualité , tout en plaidant pour la reconnaissance et la structuration de l’éducation non-formelle, comme un complément indispensable à l’éducation de qualité.

En dépit de la pandémie et des restrictions strictes imposées par la ministère de l’éducation, et dans un respect total des règles de prévention, les clubs de citoyenneté et des droits de l’Homme ont pu démarrer dans différents établissements .