Educré : pour une meilleure attractivité éducative à Kasserine .

A la frontière algéro-tunisienne , le gouvernorat de Kasserine fut l’une des premières régions à s'être soulevée contre la dictature de Ben Ali en 2010 . Abritant une population de 450000 habitants, le gouvernorat est connu pour sa richesse archéologique puisqu'il compte 102 monuments classés par l'Institut national du patrimoine et par sa situation socio-économique  défavorisée et marginalisée. 

Jeunes Actifs , jeune organisation membre du programme Soyons Actifs/Actives a choisi les zones rurales de Kasserine, afin de contribuer à la réduction des inégalités en créant une meilleure attractivité éducative dans ces régions. Le projet Educré, soutenu par le programme, lors de sa deuxième phase a pour objectifs de : 

Mettre en place une stratégie d’attractivité éducative en relation avec la dynamique de changement positive à Kasserine.

Promouvoir l’animation socio-éducative et la culture numérique/ technologique à travers la robotique dans le milieu éducatif de la région de Kasserine.

Ainsi , à travers l’identification des besoins et des nécessités éducatives  de la région par les acteurs éducatifs , Jeunes Actifs a créé une plateforme numérique, permettant le suivi des élèves des écoles rurales. Cette plateforme contient  les productions et les créations des élèves de la région de Kasserine et spécialement des zones rurales, des informations sur l’école et les conditions de vie et de travail. Elle permet aussi de donner de la visibilité aux compétences et à la créativité des élèves.

Le projet comporte une deuxième partie et non des moindres, celle de l'animation socio-éducative dans les écoles .  Malgré la pandémie, les jeunes motivés et engagés de Jeunes Actifs ont réussi à réaliser plus de 12 sessions d’animation dans les 4 écoles de : Lajred  ET Lhanchir à Hidra et Galaat Laatach et Zayatine à Chrayaa. Les thèmes de toutes les sessions ont été choisis de manière participative et concertée avec les enseignants et les parents d’élèves. 

Ces ateliers d’animation socio-éducative et la plateforme en ligne Educré ont permis aux jeunes élèves de s’exprimer sur des sujets qui les intéressent et d’être sensibilisés notamment aux mesures de protection contre la Covid 19.  Dans un objectif plus global, Jeunes Actifs, nous, ont confié leur souhait de diffuser la culture des nouvelles technologies aux écoles et aux lycées en créant des clubs de robotique, des formations et renforcement des capacités pour les enseignants sur les nouvelles technologies et la robotique … Nous croyons que les élèves des zones rurales ont le droit de créer, savoir, essayer, s’épanouir et avoir une idée sur les nouvelles technologies”.